Frais de port en France métropolitaine
offerts dès d'achats — hors plants
Déjà client ?

Connectez-vous pour retrouver toutes les informations de votre compte.

Mot de passe oublié ?
Nouveau client ?

Nouveau sur Kokopelli ? Créez votre compte en 30 secondes !

Semences biologiques,
libres de droits
et reproductibles
Frais de port en France métropolitaine
offerts dès d'achats — hors plants
Tomates - Marmande
Tomate Rouge

Tomate Marmande - Rouge Précoce

Code : P6111 Solanum lycopersicum
Tomates - Marmande

Cette variété de tomate ancienne offre, même lors de basses températures, une abondance de fruits rouges d’environ 250 g, aux formes irrégulières. Leur chair ferme sucrée est d’une saveur très appréciée.

Quelles sont les caractéristiques de la tomate Marmande ?

La tomate Marmande est une variété française qui fut développée par l’entreprise Vilmorin & Cie dans la deuxième moitié du XIXe siècle. Aujourd’hui célèbre pour sa  vigueur et son excellente qualité gustative, cette plante à port semi-déterminé produit des fruits sucrés de couleur rouge, légèrement côtelés, d’environ 250 g chacun. La tomate Marmande est très productive et s’adapte aussi aux régions plus froides, ce qui fait de cette variété précoce un classique du jardin potager.

Comment cultiver la tomate Marmande ?

Les semis de tomate Marmande peuvent être réalisés à partir de fin février sous serre et jusqu’au mois de mai, en godets ou en plaque alvéolée, sous un abri très lumineux et à une température comprise entre 16 et 20 °C.

  • Enterrer ses graines à 5-7 mm de profondeur dans du terreau à semis ;
  • Arroser abondamment les graines ;
  • Installer sa culture de tomates en intérieur sous une source de lumière ou en pépinière ;
  • Effectuer un premier repiquage en pot lorsque les plantes atteignent le stade de 2 à 4 vraies feuilles. Enterrer la tige jusqu’aux deux cotylédons pour favoriser le développement racinaire et garder les plantes à l’abri du froid ;
  • Pendant 4 à 7 jours avant la mise en place dans le jardin potager, sortir les plantes la journée pour les acclimater  à l’extérieur ;
  • Dès que les plantes sont robustes, repiquer la motte entière en pleine terre, plein soleil, après les dernières gelées (saints de glace en mai). Les plants destinés aux serres peuvent être installés lorsque la température à l’intérieur ne descend plus en dessous de 10 °C ;
  • Conserver une distance minimum de 50 cm entre les pieds, en enterrant la tige jusqu’aux premières feuilles ;
  • Arroser régulièrement ses tomates Marmande après la plantation, sans toucher ni les feuilles ni les fleurs.

Faut-il tailler la tomate Marmande ?

La taille de la tomate consiste à retirer les gourmands, des rameaux secondaires n’ayant pas encore donné de fruits. Cette taille par égourmandage est une technique initiée par les maraîchers professionnels, dans le but de faciliter la récolte et d’accélérer la productivité.

Nous déconseillons cependant de tailler les tomates, car ce travail peut occasionner des plaies et engendrer des maladies, sans compter que la cicatrisation demande beaucoup d’énergie aux plantes.

Quand récolter la tomate Marmande ?

La récolte des tomates Marmande se fait de juin à octobre. De par son port semi-déterminé, c’est une plante volumineuse pouvant atteindre de 1,50 à 2 m de hauteur. Elle produit plus de branches secondaires qu’un type de croissance déterminée, donc plus de fleurs.Il est possible de récolter plusieurs kilos de tomates en une saison avec un seul plant.

Quelles sont les maladies de la tomate Marmande ?

Comme toute tomate du jardin potager, la variété Marmande peut être touchée par le mildiou, une maladie causée par un champignon. Il survient notamment lors des étés humides. Le mildiou apparaît​ sous la forme de taches brunes ​ou jaunâtres sur le feuillage puis s’étend sur les branches et la tige. Retirer délicatement puis brûler les feuilles touchées.

Le meilleur moyen d’éviter le mildiou est de limiter une accumulation d’humidité avec :

  • Des tomates sous abri aéré ou une exposition ensoleillée  ;
  • Une distance suffisante entre les pieds de tomate ;
  • Un paillage ou tuteurage pour éviter que les feuilles basses ne touchent le sol ;
  • Des traitements préventif bio : purin d’ortie, consoude...

Toutes les tomates peuvent subir la nécrose apicale (cul noir). Ce problème est dû​ à un arrosage irrégulier des plantes, causant une carence en minéraux. Quand la tomate est atteinte, la pointe des fruits commence à pourrir et devient noire. Il faut alors retirer ceux qui sont touchés et arroser régulièrement les plants afin de les rééquilibrer en calcium. 

Pour garder votre plantation en bonne santé, il est conseillé de planter, entre les tomates, des plantes compagnes. Le tagète Oregon Lei Mix et le basilic Anis éloignent les nuisibles. À savoir également que l’excès d’eau et l’excès de substances azotées sont les deux grands ennemis de la tomate.

Semer en godets, à une température comprise entre 16 et 20 °C, sous un abri bien lumineux, 5 semaines avant la mise en place. Repiquer la motte entière en pleine terre, après les dernières gelées, à 50 cm de distance minimum, en enterrant la tige jusqu’aux premières feuilles. Arroser abondamment au moment de la plantation.

Les Solanacées ont besoin de lumière et de chaleur pour produire. Dans les climats frais, il est préférable de les cultiver sous abri et, en fonction du sol, de prévoir un arrosage régulier.

Solanum lycopersicum

De 240 à 260 g

35 graines

France

Inconnue

“Les Plantes Potagères” de Vilmorin-Andrieux

Cette variété ancienne très populaire en France fut développée par the Vilmorin Seed Co. Scarlet.

Plantes compagnes

Tabac Isleta Pueblo

Cette variété de 1,60 m de haut et très peu sensible aux climats frais produit rapidement des feuilles vert foncé devenant brun clair au séchage à l’air et contenant une haute teneur en nicotine.

Lire la suite
Tabacs - Isleta Pueblo
CHRONOPOST 24H
COLISSIMO 48 À 72H
Paiement sécurisé
Semences libres de droits et reproductibles
Origine biologique certifiée