Frais de port en France métropolitaine
offerts dès d'achats — hors plants
Déjà client ?

Connectez-vous pour retrouver toutes les informations de votre compte.

Mot de passe oublié ?
Nouveau client ?

Nouveau sur Kokopelli ? Créez votre compte en 30 secondes !

Semences biologiques,
libres de droits
et reproductibles
Frais de port en France métropolitaine
offerts dès d'achats — hors plants
Atropa - Atropa komarovii
Atropa

Atropa komarovii

Code : F1699 Atropa komarovii
Atropa - Atropa komarovii

Cette espèce, de près de 2m de haut, offre de petites fleurs violettes suivies de baies noires. Elle possède une très longue histoire d’usages médicinaux, pharmaceutiques, rituels, enthéogéniques et magiques.

Toutes les parties de la plante peuvent s’avérer très toxiques lorsqu’elles sont utilisées à mauvais escient, car elles contiennent des substances très puissantes telles que la hyoscyamine, l’atropine, la scopolamine, etc.

Atropa komarovii, la Belladone du Turkménistan, croit dans la même zone d’Asie centrale qu’Atropa pallidiflora et Atropa cuminata. Elle est y souvent associée avec Mandrogora turkomanica et Ephedra eq [...]

en godet

Pour un semis de printemps, stocker les semences au réfrigérateur durant quelques semaines. Semer, ensuite, en godets, sous abris à une température de 10 °C après avoir laissé tremper les graines durant la nuit. Si la germination est trop lente, il est alors conseillé de baisser la température ambiante. Les mêmes semis peuvent être réalisés à l’automne et conservés sous châssis froid.

Février, Mars, Avril

Juin, Juillet, Août

en pleine terre, en pot

mi-ombre

humifère

frais

Atropa komarovii

mi-saison

50 graines

Violet, Jaune

De 100 à 200 cm

Atropa komarovii, la Belladone du Turkménistan, croit dans la même zone d’Asie centrale qu’Atropa pallidiflora et Atropa cuminata. Elle est y souvent associée avec Mandrogora turkomanica et Ephedra equisetina. Selon certains botanistes, il est possible que ce ne soient que des sous-espèces au sein de l’espèce Atropa belladona - qui serait sans doute plus un complexe spécifique. Selon les généticiens, les deux espèces se seraient diversifiées il y a quelque 13 millions d’années. Les botanistes sont également intrigués par la présence d’une Belladone en Sibérie mais, au vu des Médecines Ouïghour, Ayurvédique, etc, multi-millénaires, il n’est pas étonnant que des plantes extrêmement médicinales soient disséminées volontairement par les shamans et thérapeutes. Et c’est le cas de toutes les Belladones qui constituent des remèdes importants, des Médecines Eurasiatiques, mais difficiles d’accès de par certains de leurs composants toxiques en haute dose - dont l'atropine, la scopolamine et la hyoscyamine. Il est donc conseillé de se contenter, lorsque les connaissances ne sont pas suffisantes, de les utiliser en applications externes en tant que sédatif et anti-spasmodique. La Belladone fut l’une des espèces médicinales traditionnelles les plus réputées chez les anciens apothicaires et pharmaciens d’Europe. Hildegarde de Bingen, par exemple, la conseillait en onguent pour soigner les maux de dent. Dans la Médecine Traditionnelle Chinoise, cette espèce médicinale, appelée Dian Qie, est utilisée pour calmer les douleurs, apaiser les spasmes, pour soulager les ulcères duodénaux et gastriques, les nausées, les vomissements, la cholécystalgie, les fièvres, l’épilepsie, etc. Cette espèce est également utilisée, par l’Industrie Pharmacratique, pour le traitement de la conjonctivite, de l’asthme, des infections urinaires, des déséquilibres biliaires, etc. Le genre Atropa contient de nombreux composants, flavonoïdes, alcaloïdes, terpènes, etc. Les études biologiques, et pharmacologiques, publiées ont mis en exergue un large spectre de capacités médicinales pour les espèces du genre Atropa - ainsi nommé en relation avec l’une des Moires, dans la Mythologie Grecque, Atropos, l’Implacable - à savoir, anti-cancers, anti-tumeurs, anti-oxydantes, antibactériennes, antimicrobiennes, antivirales, etc. Les espèces des Belladones sont également très étudiées, récemment, de par leurs capacités de traiter les pathologies neuro-dégénératives, telle que la maladie de Parkinson. Deux plantes médicinales de la Famille des Solanacées sont, ainsi, particulièrement étudiées pour leurs facultés de régénération neuronale: Atropa belladonna et Hyoscyamus niger, ainsi que les espèces suivantes: Lepidium meyenii, Asparagus racemosus, Mucuna pruriens et Gingko biloba. La Belladone peut également s’avérer un anti-poison dans le cas d’intoxication avec la morphine, la pilocarpine et la muscarine.

CHRONOPOST 24H
COLISSIMO 48 À 72H
Paiement sécurisé
Semences libres de droits et reproductibles
Origine biologique certifiée