Frais de port en France métropolitaine
offerts dès d'achats — hors plants
Déjà client ?

Connectez-vous pour retrouver toutes les informations de votre compte.

Mot de passe oublié ?
Nouveau client ?

Nouveau sur Kokopelli ? Créez votre compte en 30 secondes !

Semences biologiques,
libres de droits
et reproductibles
Frais de port en France métropolitaine
offerts dès d'achats — hors plants

Soins du sol et des plantes

Favoriser la microbiologie du sol et le rendre autonome, économiser de l’eau, redonner de l’énergie au sol, renforcer les défenses immunitaires des plantes, structurer et régénérer l’humus, améliorer le goût et la qualité nutritionnelle des fruits et légumes… notre sélection de préparations et d’extraits fermentés provient d’ÉlémenTerre. Créée en 2017 par Pascal Le Palud, lombriculteur, et Emmanuel Boutet,jardinier-paysagiste, cette entreprise artisanale bretonne est spécialisée dans la fabrication d’amendements organiques et minéraux, d’extraits fermentés de plantes sauvages et de micro-organismes autochtones bénéfiques. Formé par Eric Petiot (spécialiste en France de ce sujet et auteur de l’ouvrage « Purin d’Ortie et Cie ») en 2015, Élémenterre s’inspire de techniques ancestrales agricoles pour la fabrication de leurs amendements.

Ces préparations seront de véritables alliées pour un potager productif respectueux de l’environnement !

- lire la suite
10 produits trouvé
Affinez votre recherche
par page

Micro-Organismes Autochtones Bénéfiques

Issu de la multiplication de 6 familles de micro-organismes, ce produit 100% naturel peut s’utiliser sur toutes cultures et pour revivifier vos sols.Pulvériser au sol et sur feuillage. Un gonflement du bidon (provoqué par une refermentation) ne nuit pas à la qualité de ce produit. *Attention : Après chaque utilisation, presser le bidon pour chasser l’air et bien refermer en maintenant le niveau du liquide jusqu’au goulot. Ceci permet une bonne conservation du produit, à l’abri de l’oxydation. Dilution : 10% = 1L/10L d’eau de pluie/1000m2 1 à 2 fois/mois Espacer les applications d’au moins 1 semaine Pour diluer les extraits fermentés de plantes, utiliser de l’eau de pluie ou de source à température ambiante. Bien agiter avant utilisation, filtrer pour pulvériser. Pas de pulvérisation foliaire sur les plantules (nouvelles plantations) attendre 15 jours avant de pulvériser sinon risque de brulure. Les 15 premiers jours, pulvériser seulement au sol. Dimension : 21 x 12,5 x 9,5 (L x l x p)

Lire la suite

Extrait fermenté de Bardane

L’extrait fermenté de Bardane, permet de résister à la sécheresse par la stimulation de la régulation stomatique (la plante perd moins d’eau par évapotranspiration).C’est un préventif sécheresse en foliaire. Si la sécheresse est installée : pas d’application foliaire (sinon, réouverture des stomates et évapotranspiration importante). Pulvériser au sol, après léger griffage Possibilité de rajouter une infusion de Reine des Prés (10L) et/ou une infusion d’Achillée mille-feuilles (10L) en synergie contre la sécheresse. L’extrait fermenté de Bardane est riche en potasse, qui active 60 enzymes du végétale, dont celle responsables de la régulation stomatique. Pour diluer les extraits fermentés de plantes, utiliser de l’eau de pluie ou de source à température ambiante. Un gonflement du bidon (provoqué par une refermentation) ne nuit pas à la qualité de ce produit. Attention : * Après chaque utilisation, presser le bidon pour chasser l’air et bien refermer en maintenant le niveau du liquide jusqu’au goulot. Ceci permet une bonne conservation du produit, à l’abri de l’oxydation. ##Dilutions : Attention : * respecter les dosages sinon risque d’appétence (maladies et ravageurs) Dilution Foliaire : 5L /50L à 100L d’eau / Ha Fréquence : 1 à 2 fois par mois Dilution au sol : - 10L /50L à 100L d’eau / HA - Fréquence : 1 à 4 fois par mois Résultat optimum en association avec l’infusion Reine des Prés et / ou l’infusion d’Achillée Mille-Feuilles. Nouvelles plantations (plantule) attendre 15 jours avant de pulvériser sinon risque de brulure. Dimension : 21 x 12,5 x 9,5 (L x l x p)

Lire la suite

Extrait Fermenté de Consoude

Conditionnements : 1,5 litres (7,67€/litre) 3 litres (5,84€/litre) 5 litres (4,90€/litre) L’Extrait Fermenté de Consoude est riche en phosphore, calcium et potassium, ce qui fait de lui un excellent fertilisant. Il favorise la fructification, la floraison et le développement racinaire pour une récolte avec des fruits et des fleurs plus abondants et plus gros. Effets bénéfiques Renforce la cuticule foliaire, barrière mécanique à la surface des feuilles pour plus de résistance aux insectes et autres pathogènes. Riche en allantoïne, l’utilisation de l’extrait de consoude favorise la multiplication cellulaire et, de ce fait, la croissance des semis. En arrosage au sol il stimule la flore microbienne et attire la macrofaune. Fortement recommandé lorsqu’on utlise du BRF qui a tendance à “durcir” le sol. L’extrait fermenté de consoude permet de dépolluer les sols traités avec le Round-Up. - Favorise l’anti-oxydation des sols, l’accélération de la dégradation du compost. Conseils d’utilisations Pour revitaliser les vieux végétaux et dynamiser les jeunes plants, mélangez 50% d’extrait fermenté de consoude et 50% Extrait Fermenté d’Ortie. Arrivée à fructification, vous pourrez alors utliser l’extraite fermenté de consoude (pendant la croissance : 2/3 Extrait Fermenté d’Ortie + 1/3 d’extrait fermenté de consoude. Pendant la période des fruits 1/3 Extrait Fermenté d’Ortie+ 2/3 d’extrait fermenté de consoude) Pour les terres polluées au Round-Up, arroser le sol avec beaucoup d’eau pour relancer le système hydrique. Dilution à 10 % de purin de consoude à l’arrosoir à renouveller 4 fois à une semaine d’intervalle. C’est un produit à utiliser uniquement en préventif. Ne pas utiliser sur ravageurs et maladies. À conserver dans un endroit frais, à l’abri de la lumière. Dilutions Pour diluer les extraits de plantes, utiliser de l’eau de pluie ou de source à température ambiante. L’eau du robinet a une teneur trop élevée en chlore et en calcaire, qui oxyde le sol. Elle peut altérer les effets du soins du sol en contrecarrant l’effet des bactéries. Pour une pulvérisation foliaire, effectuer une dilution à 5 % : 0,5 L dans 10 litres d’eau de pluie, 2 à 3 fois par mois. En pulvérisation, vous pouvez rajouter 3 % de savon noir (tensio-actif). Pour un arrosage au sol, effectuer une dilution à 10 % : 1L dans 10 litres d’eau de pluie, 2 à 3 fois par mois. Méthodes de fabrication des extraits fermentés ÉlémenTerre La consoude utilisée pour la fabrication des extraits fermentés est fraichement cueillie manuellement pendant les saisons de cueillettes, ou cultivée par leurs soins ou ceux d’un agriculteur local en bio. La fermentation est contrôlée en anaérobie (sans air) pour éviter tout risque d’oxydation. Ajout de 0,3 % de micro-organismes efficaces spontanés. Les extraits fermentés sont conditionnés dans des BIB AIRLESS, qui permettent une meilleure conservation tout en protégeant ces préparations naturelles de l’oxydation. Fabriqué en Bretagne, utilisable en Agriculture Biologique. Règlement n°834/2007 ÉlémenTerre Élémenterre est une entreprise artisanale bretonne spécialisée dans la fabrication d’amendements organiques et minéraux, extraits fermentés de plantes sauvages, micro-organismes autochtones bénéfiques depuis 2017. Pascal Le Palud, lombriculteur depuis 2009 et Emmanuel Boutet jardinier-paysagiste sont les cofondateurs d’ÉlémenTerre. Formés par Eric Petiot en 2015, ils ont à cœur de sans cesse s’améliorer, être à l’écoute de leurs clients et se former continuellement. Depuis le début de l’année 2020, ils travaillent à l’élaboration d’un réseau de petits producteurs artisanaux et à la recherche collaborative avec des scientifiques autour de l’eau, l’agriculture énergétique, les algues et l’eau de mer. ÉlémenTerre s’inspire de techniques ancestrales agricoles pour favoriser la microbiologie du sol et le rendre autonome, économiser de l’eau, redonner de l’énergie au sol, renforcer les défenses immunitaires des plantes, structurer et régénérer l’humus et améliorer le goût et la qualité nutritionelle des fruits et légumes.

Lire la suite

Macérât Huileux d'Ail

Conditionnements : 1,5 litres (11 € /litre) 3 litres (9,33 € /litre) 5 litres (7,20 € /litre)La macération huileuse d’ail est une préparation naturelle ayant un large spectre d’action que ce soit en tant qu’insectifuge ou antifongique. Ceci est dû à la présence de sulfures, disulfures et de trisulfures contenus dans l’allicine. Effets bénéfiques Insectifuge en curatif : contre les charançons, la teigne de la pomme de terre, les larves de moustiques, les acariens (surtout ceux des cucurbitacées), le doryphore. Agit sur de nombreuses maladies fongiques : le marsonia du Rosier, la moniliose des fruitiers… Conseils d’utilisations Pulvériser le soir pour éviter tout risque de brûlure sur les plantes. C’est un produit à utiliser en préventif et en curatif. Peut être utilisé pour les maladies et les ravageurs. Lutter contre le mildiou avec la macération huileuse d’Ail Le mildiou est une maladie cryptogamique d’une plante causée par un champignon. Son apparition et sa propagation sont favorisées par la chaleur et l’humidité. Elle peut être dommageable autant pour les jardiniers amateurs que professionnels. Néanmoins, elle est facilement et rapidement identifiable : des taches brunes et jaunâtres apparaissent au-dessus des feuilles. Elles s’agrandissent puis les feuilles se dessèchent progressivement. Pouvant survivre dans le sol durant 3 à 5 ans et résistante aux gelées, il existe des solutions pour prévenir l’infection : arroser sans mouiller les feuilles, cultiver sous abris, pratiquer une rotation des cultures d’une année à l’autre et surtout bien aérer le potager : sous serre ou au jardin, penser à espacer suffisamment les plants pour que les feuilles puissent sécher. Mais que faire une fois que le mildiou est installé ? La première recommandation est de couper les feuilles infestées en prenant soin de ne pas les laisser au pied des cultures, au risque de propager l’infection au sol. Les sulfures contenues dans l’ail ont un champ d’action large sur les ravageurs et les maladies fongiques. En PRÉVENTIF ET CURATIF, appliquer ce traitement dilué à 5% (avec de l’eau de source ou de pluie) directement sur les plantes. Afin d’éviter tout risque de brûlure, traiter uniquement le soir. Dilutions Pour diluer les extraits de plantes, utiliser de l’eau de pluie ou de source à température ambiante. L’eau du robinet a une teneur trop élevée en chlore et en calcaire, qui oxyde le sol. Elle peut altérer les effets du soins du sol en contrecarrant l’effet des bactéries. Bien respecter les dosages sinon risque d’appétence (pour les maladies et les ravageurs). Pour une pulvérisation foliaire, effectuer une dilution à 5 % : 0,5 L dans 10 litres d’eau de pluie, 2 à 3 fois par mois. Vous pouvez aussi rajouter 3 % de savon noir (tensio-actif). Méthodes de fabrication des macérations d’ ÉlémenTerre Méthodes de fabrication des macérâts d’ ÉlémenTerre L’ail utilisé pour la fabrication des macérâts est cultivé sur des terres en agriculture biologique. La macération est contrôlée en anaérobie (sans air) pour éviter tout risque d’oxydation.  Les macérâts sont conditionnés dans des BIB AIRLESS, qui permettent une meilleure conservation tout en protégeant ces préparations naturelles de l’oxydation. Fabriqué en Bretagne, utilisable en Agriculture Biologique. Règlement n°834/2007 ÉlémenTerre Élémenterre est une entreprise artisanale bretonne spécialisée dans la fabrication d’amendements organiques et minéraux, extraits fermentés de plantes sauvages, micro-organismes autochtones bénéfiques depuis 2017. Pascal Le Palud, lombriculteur depuis 2009 et Emmanuel Boutet jardinier-paysagiste sont les cofondateurs d’ÉlémenTerre. Formés par Eric Petiot en 2015, ils ont à cœur de sans cesse s’améliorer, être à l’écoute de leurs clients et se former continuellement. Depuis le début de l’année 2020, ils travaillent à l’élaboration d’un réseau de petits producteurs artisanaux et à la recherche collaborative avec des scientifiques autour de l’eau, l’agriculture énergétique, les algues et l’eau de mer. ÉlémenTerre s’inspire de techniques ancestrales agricoles pour favoriser la microbiologie du sol et le rendre autonome, économiser de l’eau, redonner de l’énergie au sol, renforcer les défenses immunitaires des plantes, structurer et régénérer l’humus et améliorer le goût et la qualité nutritionelle des fruits et légumes.

Lire la suite

Extrait Fermenté d'Ortie

Conditionnements : 1,5 litres (7,67 € /litre) 3 litres (5,84 € /litre) 5 litres (4,90 € /litre)L’Extrait Fermenté d’ortie a une fonction élicteur, c’et un excellent stimulateur des défenses naturelles des plantes qui leur permettra d’avoir un “système immunitaire” plus performant et réactif face aux maladies et aux ravageurs. Il restitue également aux plantes l’azote, les minéraux, les oligo-éléments et vitamines qui sont nécessaires. Effets bénéfiques Améliore la fonction chlorophyllienne en stimulant la croissance des feuilles et des racines. Stimule la flore microbienne du sol. Augmente l’énergie de la germination. Régénère les sols usés et appauvris par sa richesse en micro-organismes spontanés. Conseils d’utilisations Riche en azote, l’utilisation du purin d’ortie se fait pendant la croissance de la plante. Arrivée à fructification, vous pourrez alors utiliser l’extrait fermenté de consoude (pendant la croissance : 2/3 d’extrait fermenté d’ortie 1/3 d’extrait fermenté de consoude. Pendant la période des fruits : 1/3 extrait fermenté d’ortie + 2/3 d’extrait fermenté de consoude). Pendant la fructification, on utilise peu d’extrait fermenté d’ortie, afin d’éviter une croissance trop importante des feuilles au détriment des fruits. En préventif, l’extrait fermenté d’Ortie, utilisé en synergie avec l’extrait fermenté de laminaire est excellent contre le mildiou (réduction de 80%). Si vous souhaitez traiter une plante déjà infestée par un champignon ou des ravageurs (tel que les pucerons), utilisez plutôt une macération ou une décoction. Les sucres contenus dans les extraits fermentés risqueraient de faire l’inverse : de nourrir les parasites plutôt que de les faire fuir. Lutter contre le mildiou avec l’Extrait fermenté d’Ortie Le mildiou est une maladie cryptogamique d’une plante causée par un champignon. Son apparition et sa propagation sont favorisées par la chaleur et l’humidité. Elle peut être dommageable autant pour les jardiniers amateurs que professionnels. Néanmoins, elle est facilement et rapidement identifiable : des taches brunes et jaunâtres apparaissent au-dessus des feuilles. Elles s’agrandissent puis les feuilles se dessèchent progressivement. Pouvant survivre dans le sol durant 3 à 5 ans et résistante aux gelées, il existe des solutions pour prévenir l’infection : arroser sans mouiller les feuilles, cultiver sous abris, pratiquer une rotation des cultures d’une année à l’autre et surtout bien aérer le potager : sous serre ou au jardin, penser à espacer suffisamment les plants pour que les feuilles puissent sécher. Mais que faire une fois que le mildiou est installé ? La première recommandation est de couper les feuilles infestées en prenant soin de ne pas les laisser au pied des cultures, au risque de propager l’infection au sol. Il existe aussi des solutions naturelles permettant de traiter, en curatif ou en préventif, selon l’avancée de la maladie. L’extrait fermenté est à utiliser en PRÉVENTIF. Il va permettre de stimuler les défenses naturelles des plantes pour mieux lutter contre les maladies et les parasites. Il peut être utilisé en pulvérisation foliaire dilué à 5 % (dès l’apparition des tâches sur les feuilles) ou en arrosage au sol avec une dilution à 10 % (si le lieu où se trouve les plants a été infestée l’année d’avant) à raison de 2 à 3 applications mensuelles. Il est important de respecter cette posologie car les Extraits Fermentés contiennent du sucre et en cas de surdosage, le traitement aurait l’effet inverse : cela deviendrait appétent pour les maladies et les parasites. Ce soin du sol s’applique surtout pendant la croissance de la plante. Pour une plus grande efficacité contre le miliou , utiliser l’extrait fermenté d’ortie en synergie avec l’extrait fermenté de laminaire. Dilutions Pour diluer les extraits de plantes, utiliser de l’eau de pluie ou de source à température ambiante. L’eau du robinet a une teneur trop élevée en chlore et en calcaire, qui xyde le sol. Elle peut altérer les effets du soins du sol en contrecarrant l’effet des bactéries. Pour une pulvérisation foliaire, effectuer une dilution à 5 % : 0,5 L dans 10 litres d’eau de pluie, 2 à 3 fois par mois. Pour l’arrosage au sol, effectuer une dilution à 10 % : 1L dans 10 litres d’eau de pluie, 2 à 3 fois par mois. Méthodes de fabrication des extraits fermentés Élémenterre L’ortie utilisée pour la fabrication des extraits fermentés est fraichement cueillie manuellement pendant les saisons de cueillettes, ou cultivée par leurs soins ou ceux d’un agriculteur local en bio. La fermentation est contrôlée en anaérobie (sans air) pour éviter tout risque d’oxydation. Ajout de 0,3 % de micro-organismes efficaces spontanés. Les extraits fermentés sont conditionnés dans des BIB AIRLESS, qui permettent une meilleure conservation tout en protégeant ces préparations naturelles de l’oxydation. Fabriqué en Bretagne, utilisable en Agriculture Biologique. Règlement n°834/2007 ÉlémenTerre Élémenterre est une entreprise artisanale bretonne spécialisée dans la fabrication d’amendement organiques et minéraux, extraits fermentés de plantes sauvages, micro-organismes autochtones bénéfiques depuis 2017. Pascal Le Palud, lombriculteur depuis 2009 et Emmanuel Boutet jardinier-paysagiste sont les cofondateurs d’ÉlémenTerre. Formés par Eric Petiot en 2015, ils ont à cœur de sans cesse s’améliorer, être à l’écoute de leurs clients et se former continuellement. Depuis le début de l’année 2020, ils travaillent à l’élaboration d’un réseau de petits producteurs artisanaux et à la recherche collaborative avec des scientifiques autour de l’eau, l’agriculture énergétique, les algues et l’eau de mer. ÉlémenTerre s’inspire de techniques ancestrales agricoles pour favoriser la microbiologie du sol et le rendre autonome, économiser de l’eau, redonner de l’énergie au sol, renforcer les défenses immunitaires des plantes, structurer et régénérer l’humus et améliorer le goût et la qualité nutritionelle des fruits et légumes.

Lire la suite

Décoction de Prêle

Conditionnements : 1,5 litres (10 € /litre) 3 litres (7,33 € /litre) 5 litres (6,20 € /litre)La décoction de prêle des champs agit en préventif et en curatif contre les maladies provoqués par les champignons pathogènes. En curatif, elle permet d’assécher les chamignons tels que le mildiou, oïdium et rouille. La prêle est soumise à ébullition pendant 30 minutes, ce qui permet d’extraire la silice qu’elle contient (125 ppm/L). Effets bénéfiques Riche en oligo-éléments, vitamines et minéraux directement assimilables par les plantes. Pulvérisée, la décoction de prêle va permettre aux végétaux d’enrober de silice leurs jeunes cellules et de les rendre “imperméables” aux champignons pathogènes qui auront plus de difficultés à s’implanter dans les tissus de la plante. Agit en préventif et en curatif, peut être utilisée sur les ravageurs et les maladies. Utilisée en synergie avec l’extrait fermenté de fougère Conseils d’utilisations La décoction de prêle doit être appliqué très tôt dans la saison, afin que les jeunes plants bénéficient dès le début de leur croissance de cet apport de silice. Au stade de feuille adulte, les principes actifs resteraient sur la périphérie. L’efficacité de ce traitement naturel est liée à la température de la terre, qui doit atteindre au minimum 12 °C. Ne pas traiter en pleine journée. Sous le soleil, la silice peut créer un effet loupe, ce qui peut provoquer des brûlures sur le feuillage. En curatif : en cas de fortes attaques, traiter tous les 3 jours. Éviter d’utiliser en période chaude et sèche. Conservation de la décoction de prêle : 1 an stockée dans une pièce sans lumière et supérieure à 10 °C (cave). Et 1 à 2 mois une fois ouvert, conservée dans une pièce avec une température supérieure à 10 °C. Lutter contre le mildiou avec la décoction de Prêle Le mildiou est une maladie cryptogamique d’une plante causée par un champignon. Son apparition et sa propagation sont favorisées par la chaleur et l’humidité. Elle peut être dommageable autant pour les jardiniers amateurs que professionnels. Néanmoins, elle est facilement et rapidement identifiable : des taches brunes et jaunâtres apparaissent au-dessus des feuilles. Elles s’agrandissent puis les feuilles se dessèchent progressivement. Pouvant survivre dans le sol durant 3 à 5 ans et résistante aux gelées, il existe des solutions pour prévenir l’infection : arroser sans mouiller les feuilles, cultiver sous abris, pratiquer une rotation des cultures d’une année à l’autre et surtout bien aérer le potager : sous serre ou au jardin, penser à espacer suffisamment les plants pour que les feuilles puissent sécher. Mais que faire une fois que le mildiou est installé ? La première recommandation est de couper les feuilles infestées en prenant soin de ne pas les laisser au pied des cultures, au risque de propager l’infection au sol. La décoction de Prêle agit fortement en préventif et en curatif contre les maladies cryptogamiques. Son apport en silice permet de renforcer les parois cellulaires des plantes. En préventif, l’arrosage au sol est bien plus efficace. Dilué à 10 %, le traitement se fait du mois d’avril au mois de juin. À raison de deux pulvérisations les deux premiers mois (à deux semaines d’intervalle) et une au mois de juin. En curatif, diluer à 10 % également. Pour stopper le mildiou, traiter le sol et les plantes tous les 3 jours. Traiter les plantes seulement le soir, la silice a un effet loupe, qui utilisée au soleil, peut brûler les plantes. Dilutions Pour diluer les extraits de plantes, utiliser de l’eau de pluie ou de source à température ambiante. L’eau du robinet a une teneur trop élevée en chlore et en calcaire, qui oxyde le sol. Elle peut altérer les effets du soins du sol en contrecarrant l’effet des bactéries. Pour une pulvérisation foliaire, effectuer une dilution à 10 % : 1 L dans 10 litres d’eau de pluie, 2 à 3 fois par mois. En pulvérisation, vous pouvez rajouter 3 % de savon noir (tensio-actif). L’application est meilleure sur les jeunes feuilles des plants. Méthodes de fabrication des extraits fermentés ÉlémenTerre La prêle utilisée pour la fabrication des décoctions est fraichement cueillie manuellement pendant les saisons de cueillettes, ou cultivée par leurs soins ou ceux d’un agriculteur local en bio. La fermentation est contrôlée en anaérobie (sans air) pour éviter tout risque d’oxydation. Les extraits fermentés sont conditionnés dans des BIB AIRLESS, qui permettent une meilleure conservation tout en protégeant ces préparations naturelles de l’oxydation. Fabriqué en Bretagne, utilisable en Agriculture Biologique. Règlement n°834/2007 ÉlémenTerre Élémenterre est une entreprise artisanale bretonne spécialisée dans la fabrication d’amendements organiques et minéraux, extraits fermentés de plantes sauvages, micro-organismes autochtones bénéfiques depuis 2017. Pascal Le Palud, lombriculteur depuis 2009 et Emmanuel Boutet jardinier-paysagiste sont les cofondateurs d’ÉlémenTerre. Formés par Eric Petiot en 2015, ils ont à cœur de sans cesse s’améliorer, être à l’écoute de leurs clients et se former continuellement. Depuis le début de l’année 2020, ils travaillent à l’élaboration d’un réseau de petits producteurs artisanaux et à la recherche collaborative avec des scientifiques autour de l’eau, l’agriculture énergétique, les algues et l’eau de mer. ÉlémenTerre s’inspire de techniques ancestrales agricoles pour favoriser la microbiologie du sol et le rendre autonome, économiser de l’eau, redonner de l’énergie au sol, renforcer les défenses immunitaires des plantes, structurer et régénérer l’humus et améliorer le goût et la qualité nutritionnelle des fruits et légumes.

Lire la suite

Extrait Fermenté de Fougère

Conditionnements : 1,5 litres (7,67 € /litre) 3 litres (5,84 € /litre) 5 litres (4,90 € /litre)Riche en oligo-éléments, minéraux (potassium, silice, calcium…), l’extrait fermenté de fougère permet de prévenir les attaques d’insectes (pucerons noirs, verts et lanigères, cicadelle de la vigne, araignées rouges, cochenilles à bouclier…). Les composés organiques qu’il contient jouent un rôle important pour la santé de la plante. Effets bénéfiques: Les déchets de la fermentation attirent les limaces et les intoxiquent (métaldéhyde), ainsi qu’une pulvérisation au sol. Attention cependant de ne pas en abuser, afin d’éviter de saturer la terre. Cet extrait fermenté a également une fonction antifongique préventive et curative. ##Conseils d’utilisations Espacer les traitements en été pour ne pas fatiguer la plante. Attention de bien respecter les dosages sinon risques d’appétence pour les maladies et ravageurs. Dilutions Pour diluer les extraits de plantes, utiliser de l’eau de pluie ou de source à température ambiante. L’eau du robinet a une teneur trop élevée en chlore et en calcaire, qui oxyde le sol. Elle peut altérer les effets du soins du sol en contrecarrant l’effet des bactéries. Pulvérisation foliaire : Dilution à 5 % : 0,5 L dans 10 litres d’eau de pluie, 2 à 3 fois par mois. En pulvérisation, vous pouvez rajouter 3 % de savon noir (tensio-actif). Arrosage au sol : Dilution à 10 % : 1L dans 10 litres d’eau de pluie, 1 fois par mois. Méthodes de fabrication des extraits fermentés ÉlémenTerre La fougère utilisée pour la fabrication des extraits fermentés est fraichement cueillie manuellement pendant les saisons de cueillettes, ou cultivée par leurs soins ou ceux d’un agriculteur local en bio. La fermentation est contrôlée en anaérobie (sans air) pour éviter tout risque d’oxydation. Ajout de 0,3 % de micro-organismes efficaces spontanés. Les extraits fermentés sont conditionnés dans des BIB AIRLESS, qui permettent une meilleure conservation tout en protégeant ces préparations naturelles de l’oxydation. Fabriqué en Bretagne, utilisable en Agriculture Biologique. Règlement n°834/2007 ÉlémenTerre Élémenterre est une entreprise artisanale bretonne spécialisée dans la fabrication d’amendements organiques et minéraux, extraits fermentés de plantes sauvages, micro-organismes autochtones bénéfiques depuis 2017. Pascal Le Palud, lombriculteur depuis 2009 et Emmanuel Boutet jardinier-paysagiste sont les cofondateurs d’ÉlémenTerre. Formés par Eric Petiot en 2015, ils ont à cœur de sans cesse s’améliorer, être à l’écoute de leurs clients et se former continuellement. Depuis le début de l’année 2020, ils travaillent à l’élaboration d’un réseau de petits producteurs artisanaux et à la recherche collaborative avec des scientifiques autour de l’eau, l’agriculture énergétique, les algues et l’eau de mer. ÉlémenTerre s’inspire de techniques ancestrales agricoles pour favoriser la microbiologie du sol et le rendre autonome, économiser de l’eau, redonner de l’énergie au sol, renforcer les défenses immunitaires des plantes, structurer et régénérer l’humus et améliorer le goût et la qualité nutritionelle des fruits et légumes.

Lire la suite

Extrait Fermenté de Laminaire

Conditionnements : 1,5 litres (12 € /litre) 3 litres (9.33 € /litre) 5 litres (7.20 € /litre)Les laminaires sont des algues bretonnes brunes. L’extrait fermenté de laminaire est riche en oligo-éléments, vitamines et minéraux. C’est un excellent stimulateur de défenses naturelles des plantes : les végétaux sont plus résistants aux maladies et aux ravageurs. Effets bénéfiques Stimule la flore microbienne du sol et augmente l’énergie de germination. Sa richesse en micro-organismes spontanés aide à la régénération des sols usés et appauvris. Favorise la photosynthèse et la densité foliaire (croissance des feuilles). Conseils d’utilisations À utiliser en synergie avec l’extrait fermenté d’ortie contre le mildiou. Le purin de laminaire ne doit pas être utilisé en curatif. Il est fortement recommandé de traiter les attaques avec des décoctions et des macérations, puis lorsque la plante a été bien soignée, recommencer le traitement avec l’extrait fermenté de laminaire. Lutter contre le mildiou avec l’extrait fermenté de Laminaire Le mildiou est une maladie cryptogamique d’une plante causée par un champignon. Son apparition et sa propagation sont favorisées par la chaleur et l’humidité. Elle peut être dommageable autant pour les jardiniers amateurs que professionnels. Néanmoins, elle est facilement et rapidement identifiable : des taches brunes et jaunâtres apparaissent au-dessus des feuilles. Elles s’agrandissent puis les feuilles se dessèchent progressivement. Pouvant survivre dans le sol durant 3 à 5 ans et résistante aux gelées, il existe des solutions pour prévenir l’infection : arroser sans mouiller les feuilles, cultiver sous abris, pratiquer une rotation des cultures d’une année à l’autre et surtout bien aérer le potager : sous serre ou au jardin, penser à espacer suffisamment les plants pour que les feuilles puissent sécher. Mais que faire une fois que le mildiou est installé ? La première recommandation est de couper les feuilles infestées en prenant soin de ne pas les laisser au pied des cultures, au risque de propager l’infection au sol. Excellent préventif contre le mildiou, il aide les végétaux à être plus résistants aux attaques des maladies et des ravageurs. Utilisé en synergie avec l’extrait fermenté d’Ortie, le Laminaire s’utilise en préventif. Dilué à 5 % en pulvérisation foliaire, (0,5L pour 10L d’eau) et à appliquer 2 à 3 fois par mois. Attention, un surdosage peur créer l’effet inverse. Les sucres contenus dans l’extrait fermenté de laminaire peuvent attirer les ravageurs et les maladies. Dilutions Pour diluer les extraits de plantes, utiliser de l’eau de pluie ou de source à température ambiante. L’eau du robinet a une teneur trop élevée en chlore et en calcaire, qui oxyde le sol. Elle peut altérer les effets du soins du sol en contrecarrant l’effet des bactéries. Pour une pulvérisation foliaire, effectuer une dilution à 3 % : 0,3 L dans 10 litres d’eau de pluie, 2 à 3 fois par mois. En pulvérisation, vous pouvez rajouter 3 % de savon noir (tensio-actif). Pour l’arrosage au sol, effectuer une dilution à 10 % : 1L dans 10 litres d’eau de pluie, 2 à 3 fois par mois. Méthodes de fabrication des extraits fermentés ÉlémenTerre La cueillette de cette algue est réalisée manuellement par un goémonier professionnel passioné dans le Finistère, à marée basse lors de grandes marées d’août.ÉlémenTerre a fait le choix de cette méthode de cueillette artisanale respectueuse du mileu halieutique. La fermentation est contrôlée en anaérobie (sans air) pour éviter tout risque d’oxydation Ajout de 0,3 % de micro-organismes efficaces spontanés. Les extraits fermentés sont conditionnés dans des BIB AIRLESS, qui permettent une meilleure conservation tout en protégeant ces préparations naturelles de l’oxydation. Fabriqué en Bretagne, utilisable en Agriculture Biologique. Règlement n°834/2007 ÉlémenTerre Élémenterre est une entreprise artisanale bretonne spécialisée dans la fabrication d’amendements organiques et minéraux, extraits fermentés de plantes sauvages, micro-organismes autochtones bénéfiques depuis 2017. Pascal Le Palud, lombriculteur depuis 2009 et Emmanuel Boutet jardinier-paysagiste sont les cofondateurs d’ÉlémenTerre. Formés par Eric Petiot en 2015, ils ont à cœur de sans cesse s’améliorer, être à l’écoute de leurs clients et se former continuellement. Depuis le début de l’année 2020, ils travaillent à l’élaboration d’un réseau de petits producteurs artisanaux et à la recherche collaborative avec des scientifiques autour de l’eau, l’agriculture énergétique, les algues et l’eau de mer. ÉlémenTerre s’inspire de techniques ancestrales agricoles pour favoriser la microbiologie du sol et le rendre autonome, économiser de l’eau, redonner de l’énergie au sol, renforcer les défenses immunitaires des plantes, structurer et régénérer l’humus et améliorer le goût et la qualité nutritionelle des fruits et légumes.

Lire la suite

Extrait fermenté de Luzerne

L’Extrait Fermenté de Luzerne est un régénérateur des sols fatigués et pauvres en micro-organismes. Il est utilisé pour revitaliser les sols qui manquent de vie. Il s’agit ici de relancer la vie microbienne.Accélère la décomposition de la matière organique. Très riche en azote, bore, oligo-éléments, acide aminés, vitamines, minéraux, etc directement assimilables. Associé à L’Extrait Fermenté de Consoude : C’est un équilibrant de l’oxydo-réduction (valeurs & inversions), Accélère la dépollution des sols et la décomposition de la matière, organique, du basalte, Augmente la vie microbienne du sol. Un gonflement du bidon (provoqué par une refermentation) ne nuit pas à la qualité de ce produit. Attention, après chaque utilisation, presser le bidon pour chasser l’air et bien refermer en maintenant le niveau du liquide jusqu’au goulot. Ceci permet une bonne conservation du produit, à l’abri de l’oxydation. ##Dilutions : *Attention : respecter les dosages, sinon risque d’appétence (maladies et ravageurs). Un ajout de miel (100g/HA) est conseillé dans la bouillie pour nourrir les micro-organismes. Pour diluer les extraits fermentés de plante, utiliser de l’eau de pluie ou de source à température ambiante. Dilution Foliaire (sur les feuilles) : 5L /50L à 100L d’eau /Ha Fréquence : 1 à 4/mois Dilution au sol : 10L /100L d’eau / Ha Fréquence : 1 à 4 fois / mois Résultat optimum en association avec le Purin de Consoude. Nouvelles plantations (plantule) attendre 15 jours avant de pulvériser sinon risque de brûlure. Une activité microbienne intense est nécessaire pour son assimilation, d’où l’importance des Extraits Fermentés comme consoude + Luzerne + miel en pulvérisation au sol (sur sol avec une température > 12°c à 10cm de profondeur). Dimension : 21 x 12,5 x 9,5 (L x l x p)

Lire la suite

Extrait Fermenté de Luzerne

Conditionnements : 1,5 litres (7,67 € /litre) 3 litres (5,84 € /litre) 5 litres (4,90 € /litre)L’Extrait Fermenté de Luzerne est un régénérateur des sols fatigués et pauvres en micro-organismes. Il est utilisé pour revitaliser les sols qui manquent de vie en relançant la flore microbienne. Très riche en azote, bore, oligo-éléments, acides aminés, vitamines, minéraux … parfaitement assimilables par les plantes. Effets bénéfiques Stimule la flore microbienne du sol. Augmente l’énergie de la germination. Régénère les sols usés et appauvris (par l’agrochimie) par sa richesse en micro-organismes spontanés. Conseils d’utilisations Résultat optimum avec l’Extrait Fermenté de Consoude. En effet, une activité microbienne intense est nécessaire pour son assimilation, d’où l’importance du mélange avec le purin de consoude et le miel (1 grs pour 100 m2) en pulvérisation sur le sol (température du sol égal ou supérieur à 12 °C). C’est un produit à utiliser en curatif pour la régénération microbienne du sol. Ne pas utiliser sur ravageurs et maladies du feuillage des plantes. Dilutions Pour diluer les extraits de plantes, utiliser de l’eau de pluie ou de source à température ambiante. L’eau du robinet a une teneur trop élevée en chlore et en calcaire, qui oxyde le sol. Elle peut altérer les effets du soin du sol en contrecarrant l’effet des bactéries. Attention de bien respecter les dosages sinon risques d’appétence pour les maladies et ravageurs. Pour l’arrosage au sol, effectuer une dilution à 10 % : 1 L dans 10 Litres d’eau de pluie /1000 m2, 2 à 3 fois par mois. Méthodes de fabrication des extraits fermentés ÉlémenTerre La luzerne utilisée pour la fabrication des extraits fermentés est cultivée par leurs soins ou ceux d’un agriculteur local en bio. La fermentation est contrôlée en anaérobie (sans air) pour éviter tout risque oxydation. Ajout de 0,3 % de micro-organismes efficaces spontanés. Les Extraits Fermentés sont conditionnés dans des BIB AIRLESS, qui permettent une meilleure conservation tout en protégeant ces préparations naturelles de l’oxydation. Fabriqué en Bretagne, utilisable en Agriculture Biologique. Règlement n° 834/2007. ÉlémenTerre Élémenterre est une entreprise artisanale bretonne spécialisée dans la fabrication d’amendements organiques et minéraux, extraits fermentés de plantes sauvages, micro-organismes autochtones bénéfiques depuis 2017. Pascal Le Palud, lombriculteur depuis 2009 et Emmanuel Boutet jardinier-paysagiste sont les cofondateurs d’ÉlémenTerre. Formés par Eric Petiot en 2015, ils ont à cœur de sans cesse s’améliorer, être à l’écoute de leurs clients et se former continuellement. Depuis le début de l’année 2020, ils travaillent à l’élaboration d’un réseau de petits producteurs artisanaux et à la recherche collaborative avec des scientifiques autour de l’eau, l’agriculture énergétique, les algues et l’eau de mer. ÉlémenTerre s’inspire de techniques ancestrales agricoles pour favoriser la microbiologie du sol et le rendre autonome, économiser de l’eau, redonner de l’énergie au sol, renforcer les défenses immunitaires des plantes, structurer et régénérer l’humus et améliorer le goût et la qualité nutritionelle des fruits et légumes.

Lire la suite
Soins du sol et des plantes - Extrait Fermenté de Luzerne
CHRONOPOST 24H
COLISSIMO 48 À 72H
Paiement sécurisé
Semences libres de droits et reproductibles
Origine biologique certifiée