Déjà client ?

Connectez-vous pour retrouver toutes les informations de votre compte.

Mot de passe oublié ?
Nouveau client ?

Nouveau sur Kokopelli ? Créez votre compte en 30 secondes !

Semences Biologiques,
libres de droits
et reproductibles

Nadia

Productrice multiplicatrice de semences en Gironde

À une petite demi-heure du tumulte des vagues de Hourtin, à quelques pas du site archéologique de Brion, se trouve un ancien jardin conservatoire, devenu paradis des vivaces grâce à l’arrivée de Nadia et Luc. Une forteresse de chênes, frênes, amélanchiers, aubépines et autres essences de haies bocagères veille à atténuer les épisodes venteux et chauds du climat océanique, au grand soulagement des fragiles pétales de ces variétés rares. Les 5 hectares de terre riche et équilibrée, bien cachés entre les forêts ensablées et la zone de marais de Reysson, ont été un réel coup de coeur pour la botaniste.

Expérimentée en études de sol, elle n’aurait pas quitté sa petite colline du Lot-et-Garonne si le terrain ne l’avait pas convaincu de sa richesse. Depuis, courges, gourdes et autres cucurbitacées tapissent le sol de fruits aux proportions gigantesques, sans réclamer aucun apport. « C’est gratifiant de voir que mes connaissances et notre travail servent. Dans le Lot-et-Garonne, il n’y avait pas les conditions pédo-climatiques nécessaires pour une bonne production. C’était de la terre caillouteuse, battante et en pente sous un climat aride. Nous avons parié sur cette terre et tout quitté pour nous installer en mobil-home dans cette nouvelle région et nous sommes ravis. »

C’est avec joie et fierté que Nadia présente chaque nom latin et description botanique, accompagnée de Luc qui apprend depuis plusieurs années à ses côtés. Il s’agit maintenant de réussir à se rappeler que la semence de ”Salvia Splendens” se récolte avant la pleine maturité des graines supérieures, que ”Nepeta Sp Blue” est plus buissonnant et aromatique que le tubéreux, que les ”Lobelia Siphilitica” sont déhiscents et doivent être récoltés quand ils ressemblent à des petites têtes de taupes… À voir l’admiration de Luc pour sa compagne, on comprend que la passion de Nadia pour la flore en fait un véritable puits de sciences.

Pour elle, le plus important est d’obtenir de beaux plants. « Et pour cela, il faut potasser dans les bouquins et surtout se frotter au terrain. J’ai passé un BEPA Productions florales à distance et je l’ai réussi grâce à l’autodidactie. » Sa curiosité infatigable et un brin d’anti-conformisme l’ont amenée à expérimenter toutes sortes de productions : des citronniers, mangues, avocatiers.. installés dans son appartement d’étudiante, puis une exploitation de plus de 1000 espèces de cactus en plein coeur de la Bretagne… Encore maintenant, elle continue ses expériences par le glanage ici et là de variétés qu’elle accueille dans son nouveau sanctuaire du Médoc.

Quand on voit Nadia filer son propre coton pour recharger son briquet à mèches, on aimerait nous aussi apprendre à ses côtés. « Les choses se transmettent. Mon grand-père était fin jardinier et a travaillé pour un château, mon père faisait son jardin, ils connaissaient les pratiques des maraichers parisiens. Mon fils s’y intéresse de plus en plus. Pendant des années, j’ai assuré l’apprentissage du maraîchage aux usagers du CART de l’Aubrecay, aux côtés de Didier Meunier et au CAT de l’hôpital de la Rochelle. Maintenant que je suis installée, je n’ai pas le temps de reproduire toutes ses variétés et d’accueillir du public mais des fois, je suis soulagée que certains de nos amis repartent d’ici en ayant appris ne serait-ce qu’une graine égale un plant et qu’un plant égal des milliers de graines. Nous avons également envoyé un album photos qui retrace l’année au jardin à nos parents respectifs. Nous suivre est un ravissement et une source de satisfaction pour eux. »

Son père s’est même impliqué au point de construire un séchoir, une jolie cuillère en bois pour détacher les semences de tomates des tissus de séchage et toutes sortes de tamis. Le plus grand des deux mobil-homes est même devenu l’atelier des semences. Luc, assis sur les marches, déclenche l’envol des plus petites semences et poussières cachées au milieu d’un beau lot de semences de betteraves blanches  “Albina Vereduna” grâce à un simple sèche cheveux. Juste à côté, Nadia a installé son jardin d’aromatiques. Les sarriettes, thyms, marjolaines, hysopes, ciboulette, persil et roquettes, indispensables condiments des bons repas de légumes sont à portée de main. Sous une petite serre, encore quelques cactus entre autres les étonnants “Lithops” ou “Cactus cailloux”, et les “Cephalocereus Senilis” également appelés “Barbe de Vieillard”, en souvenir de ses découvertes passées.

Nous laissons alors Nadia à ses cahiers de suivi des repiquages, arrosages et récoltes pour un dernier tour des senteurs, entre les nuées d’abeilles sauvages qui tentent de faire leur nid dans l’arroche ”Violette à feuilles pointues” et les tournoiements de la mouche cantharide et du Moro-sphinx qui s’étonnent que nous ne soyons pas nous aussi de belles fleurs à butiner.

 

 

 

Livraison 24H
Paiement sécurisé
Semences libres de droits et reproductibles
Origine biologique certifiée