Déjà client ?

Connectez-vous pour retrouver toutes les informations de votre compte.

Mot de passe oublié ?
Nouveau client ?

Nouveau sur Kokopelli ? Créez votre compte en 30 secondes !

Semences Biologiques,
libres de droits
et reproductibles

Ouvrages militants

13 produits trouvés
Affinez votre recherche
par page
Nouveauté

Artemisia

Chaque année le paludisme, ou malaria, tue entre cinq cent mille et un million de personnes. La moitié de l’humanité vit en zone impactée par ce fléau et deux cents à cinq cents millions de personnes sont infectées par an. En plus de semer la mort et d’infliger aux survivants de terribles retards neurologiques, les conséquences socioéconomiques sont lourdes. Les médicaments antipaludéens, en plus de provoquer de problématiques effets secondaires et d’être trop chers pour la plupart des malades, développent des mécanismes de résistance chez le parasite.Pourtant, une plante connue depuis des millénaires en Chine, et localement en Afrique, soigne ce mal : Artemisia annua. Prise en tisane, elle guérit à 98 % et interrompt le cycle infernal de la transmission. Le Dr Lucile Cornet-Vernet, orthodontiste à Paris, en entend parler un jour de 2012 par ses amis Alexandre et Sonia Poussin, sauvés du paludisme par cette armoise. Elle décide alors de faire de l’étude et de la dissémination de l’Artemisia le combat de sa vie. C’est cette incroyable aventure médicale d’une David en jupon contre le Goliath de la pharmacie et des organismes mondiaux que présente ce récit. Le chemin est long et ardu jusqu’à l’élimination totale du paludisme, mais la nouvelle de l’efficacité curative de ce remède naturel se répand parmi les patients comme une traînée de poudre. Lucile Cornet-Vernet, s’appuyant sur des études scientifiques sérieuses et sur l’association qu’elle a créée, la Maison de l’Artemisia, est en train de prouver au monde que le pouvoir des plantes est le plus fort pour vaincre cette maladie. Lucile Cornet-Vernet et Laurence Couquiaud — Éditions Actes Sud — 192 pages

Lire la suite
18,00 €

Bidoche : L'industrie de la viande menace le monde

Fabrice Nicolino. Editions Les Liens qui Libèrent. 385 pages.Voir la présentation de cet ouvrage sur le blog de l’association Kokopelli. « Je crois savoir ce que manger veut dire. Mais je dois ajouter que, chemin faisant, j’ai changé d’avis et de goût. Derrière une côte de boeuf, j’ai fini par voir un boeuf. Derrière un gigot, un agneau. Derrière un jambon, un cochon… On peut parler d’un choc, immense et lent. L’histoire que je vais vous raconter est une formidable aventure aux conséquences inouïes. Où rien n’était inévitable. Comment des animaux sont-ils devenus des morceaux, des choses, des marchandises ? Pourquoi des techniciens inventent-ils chaque jour, en notre nom, de nouvelles méthodes pour “fabriquer” de la “matière” à partir d’êtres vivants et sensibles ? Pourquoi leurs laboratoires sont-ils aussi anonymes que secrets ? Pourquoi l’industrie de la bidoche est-elle dotée d’une puissance qui cloue le bec de ses rares critiques ? À la suite de quelle rupture mentale a-t-on accepté la barbarie de l’élevage industriel ? Pour quelle raison folle laisse-t-on la consommation effrénée de ce produit plein d’antibiotiques et d’hormones menacer la santé humaine, détruire les forêts tropicales, aggraver la famine et dans des proportions étonnantes la si grave crise climatique ? Qui est responsable ? Et y a-t-il des coupables ? La réponse n’a rien d’évident, mais elle existe, dans les deux cas. Ce livre vous convie à une plongée dont vous ne sortirez pas indemne. À la condition de le lire pour de vrai, vous ferez ensuite partie d’une tribu en expansion, mais qui demeure on ne peut plus minoritaire. La tribu de ceux qui savent. »

Lire la suite
23,00 €

Graines de Permaculture

Patrick Whitefield. Traduction Passerelle Eco. Pensée globale, action locale, la permaculture est une manière de voir et d'agir qui relie les humains et leur environnement en un tout cohérent et coopérant. Pour qui veut aménager un site, un jardin, une ferme, un balcon ou un écovillage, la permaculture apporte une vision précieuse: la qualité ne vient pas de la quantité d'énergie fossile, musculaire ou financière dépensée mais d'une bonne conception, d'un bon aménagement. Grâce à l'adéquation aux besoins réels, grâce aux synergies avec la nature dans toute sa diversité, il est possible de créer ou recréer un écosystème équilibré et favorable dans la durée à l'ensemble de ses habitants. Le livre "Graines de Permaculture" explore différents éco-systèmes: la ville, la ferme, le jardin... Partant de ces situations et d'exemples de mises en oeuvre, il énonce des principes essentiels. Certaines pratiques sont ensuite détaillées: nouvelles ou déjà connues, elles se trouvent alors reliées dans un tissu d'interactions bénéfiques qui en multiplie les potentiels.

Lire la suite
9,50 €

La voie du retour à la nature

“La voie du retour à la nature. Théorie et pratique pour une philosophie verte.” Masanobu Fukuoka. Editions Le courrier du livre. 379 pages.L’un des plus éminents penseurs contemporains dans le domaine agricole nous montre pourquoi (et comment) mettre un terme à la guerre écologique faite à la nature. Dans ce nouvel ouvrage, Masanobu Fukuoka repère le rôle que l’homme a joué dans la création de ces grands déserts, de ces terres “pelées” qui jadis étaient des plaines et des vallées fertiles. Il nous fait part de ses propositions pour inverser ce courant dévastateur avant qu’il ne soit trop tard. Depuis 50 ans, il a en effet expérimenté les moyens de réduire l’énergie et l’effort déployés sans pour autant diminuer le rendement des récoltes, améliorant dans le même temps la fertilité des terres. Confiant dans la sagesse immanente des processus naturels, il a développé une méthode qui rejette les notions conventionnelles de l’agriculture scientifique moderne, pour faire place à une approche douce qui s’accorde et qui réponde harmonieusement aux éléments et aux cycles de la nature. En repoussant la sufficance scientifique qui abosrbe les énergies et les imaginations de l’homme contemporain, Fukuoka nous rappelle qu’il fut un temps où nous ne faisions qu’un avec la nature et que c’est probablement là que résident notre salut et celui de la planète.

Lire la suite
23,00 €

Le vrai scandale des gaz de schiste

Marine Jobert et François Veillerette. Editions Les Liens qui Libèrent. 237 pages. En décembre 2010, 300 personnes réunies au pied du Larzac lancent un mouvement sans précédent contre l’exploitation du gaz de schiste. Un mois plus tard, plus de 100 000 personnes les ont rejointes au travers d’une pétition. En six mois, des dizaines de collectifs vont naître. De Montélimar à Montpellier, en passant par les Cévennes et le Larzac, puis du Bassin parisien au Jura et à la Lorraine, des milliers de “refusants” vont se lever face à cette menace pour leur environnement et leur santé, contre une décision prise sans information et sans concertation. Pourquoi ? Et pourquoi une classe politique en apparence unanime décide-t-elle aussitôt le vote d’une loi qui, au final, ne règle rien ? Ce livre répond à ces questions, mais il va beaucoup plus loin. L’enjeu de cette gigantesque bataille de l’énergie dépasse les frontières françaises et, presque partout dans le monde, l’on fore déjà à la recherche de ce gaz. Il y a bien une histoire secrète des gaz de schiste, qui mène de l’ancien vice-président américain, Dick Cheney, au demi-frère d’un certain Patrick Balkany, en passant par la haute administration de notre pays. De même qu’il existe des liens profonds entre les milliardaires Paul Desmarais et Albert Frère, d’un côté, et le Président Sarkozy, de l’autre. L’affaire des gaz de schiste est aussi un formidable révélateur de nos appétits de consommation, de notre aveuglement devant la crise climatique et de l’affaissement de l’esprit démocratique. Et elle ne fait que commencer. Brûlerons-nous jusqu’à la dernière molécule de gaz, quitte à détruire paysages, cultures et nappes phréatiques ? N’est-il pas temps de réfléchir ?

Lire la suite
18,00 €

Les plantes malades de pesticides

Les plantes malades des pesticides Auteur : Francis CHABOUSSOU. Ouvrage de 295 pages. Les effets négatifs des pesticides sur les plantes cultivées peuvent aller nettement au-delà des conséquences d’un bouleversement des écosystèmes. Francis CHABOUSSOU démontre ici que c’est la physiologie même de la plante cultivée qui est perturbée par les pesticides, la rendant plus vulnérable aux agresseurs. Il montre que le recours massif aux pesticides crée des fragilités chez les plantes… qui vont conduire à augmenter encore plus l’usage de ces toxiques pour tenter de réduire les nouveaux dégâts causés par cette fragilité. On a ici la meilleure illustration possible du véritable cercle vicieux dans lequel nous a conduit l’agriculture intensive depuis 60 ans, s’appuyant, pour tenter de pallier les déséquilibres qu’elle engendre inévitablement, sur la béquille chimique illusoire des pesticides.

Lire la suite
21,00 €

Qui a tué l'Ecologie ?

Fabrice Nicolino. Éditions Les Liens qui Libèrent. 296 pages. Ce livre va faire mal, parce qu’il décrit ce qu’est devenu le mouvement écologiste officiel, celui des salons dorés, des petits-fours, des photos de groupe devant les palais officiels. Ce livre va faire mal, parce qu’il révèle pour la première fois l’histoire, les histoires, les coulisses. On peut donc le lire comme un roman vrai, un polar implacable, rempli de personnages aussi étonnants qu’Anton Rupert, l’un des véritables fondateurs du WWF International. Mais l’acte d’accusation vise bien au-delà la « bande des quatre » qui s’est autoproclamée représentante de la société française. Et qui a décidé de se soumettre aux ruses et risettes de l’État français, Nicolas Sarkozy, Jean-Louis Borloo et Nathalie Kosciusko-Morizet en tête. Certes, il existe de nombreuses différences entre le WWF, Greenpace, la Fondation Nicolas Hulot et France Nature Environnement (FNE). Ce document rend à chacun ce qui lui appartient. Mais au total, le bilan est désastreux. Alors que les mêmes clament que la planète est en perdition – et elle l’est -, ils préfèrent compromis et compromissions, tapes dans le dos et décorations. Dernière dérobade : l’affaire des gaz de schistes, qui exigerait pourtant une mobilisation immédiate. « Qui a tué l’écologie ? » ne se contente pas de poser une question, mais y répond. Le livre a été écrit par un écologiste engagé depuis des décennies dans le combat pour la vie sur terre. Il appelle à un sursaut historique, seul capable de nous aider à faire face à la crise écologique qui arrive. Qui est déjà là. C’est donc un cri d’espoir. Et un appel majeur.

Lire la suite
20,50 €

Solutions locales pour un désordre global

Coline Serreau. Éditions Actes Sud. 233 pages. Le dérèglement écologique mondial est une conséquence directe de notre système de production et de consommation. Il en résulte une crise profonde qui menace gravement la sécurité alimentaire de l’humanité. Pourtant, des solutions existent. Et toutes se fondent sur l’élaboration d’un autre type de société. En une vingtaine d’entretiens, Coline Serreau nous présente des alternatives déjà mises en oeuvre partout dans le monde. Acteurs du changement, des paysans, des agronomes, des économistes ou des minoritaires, mais bientôt visibles et majoritaires. Théories, analyses et réponses pratiques se mêlent pour interpeller le lecteur et éveiller en lui le désir d’agir et le plaisir d’envisager une vie nouvelle. Il existe de multiples techniques (culture biologique, semis direct, compostage, bois raméal fragmenté, pesticides et engrais naturels…) pour rétablir un lien honnête entre le champ et l’assiette. De ce lien rétabli pourrait naître une démocratie nouvelle instaurant l’autonomie locale, la redéfinition de nos valeurs et du concept de richesse ainsi que le rééquilibrage du pouvoir entre les sexes. Le livre s’ouvre sur une préface de Coline Serreau, où elle présente son engagement intellectuel. Le lecteur trouvera par ailleurs en fin d’ouvrage un lexique des termes clés de l’agriculture biologique et quelques principes pour entreprendre dès à présent des actions de proximité écoresponsables. Coline Serreau a interviewé Claude et Lydia Bourguignon, Philippe Desbrosses, Pierre Rabhi, Laurent Marbot, Emmanuel Bailly, Dominique Guillet, Stéphane Fayon, Vandana Shiva, Devinder Sharma, Muhammad Yunus, Joao Pedro Stedile, Patricia Martins Da Silva, Amarildo Zanovello et Leci Pereira, Anamaria Primavesi, Chico Whitaker, Semen Antoniets, Vasiliy Loubeniets et quelques paysans autonomes, Antoinette Fouque, Jean-Claude Michéa, Patrick Viveret, Serge Latouche.

Lire la suite
8,00 €

Vandana Shiva Pour une Désobéissance Créatrice

Lionel Astruc. Editions Actes Sud (Domaine du possible). 190 pages. Emblème mondial de la révolution écologique et chef de file du mouvement altermondialiste, Vandana Shiva a basé son travail sur la pédagogie par l’exemple. Partie seule à pied sur les chemins de l’Inde à la fin des années 1980, en quête de semences menacées par l’industrie, elle en est revenue à la tête d’un cortège de 500 000 manifestants – paysans et activistes – et d’un réseau de 120 banques de graines. Ses initiatives ont pollinisé les cinq continents et ses procès contre les multinationales lui ont valu de nombreuses récompenses, dont le prix Nobel alternatif. Drapée de son éternel sari de coton artisanal, elle exhorte chacun de nous à devenir ce “petit rien” qui inversera la tendance. Docteur en physique quantique et en philosophie, elle porte bien le nom du dieu Shiva, aussi connu pour son caractère combatif que pour sa capacité à protéger la vie. Son histoire est marquée par un engagement corps et âme, dans un pays où sévit une intense guerre des matières premières. Pourquoi un grand changement de paradigme interviendra-t-il dès les prochaines années ? Quel rôle devons-nous jouer ? En quoi l’abondance pour les uns et la pénurie pour les autres procèdent-elles d’une même perte de souveraineté alimentaire pour tous ? Qu’est-ce que l’écoféminisme et en quoi représente-t-il une opportunité majeure, tout autant pour les femmes que pour les hommes et la planète ? Cette série d’entretiens aborde alternativement les grands enjeux actuels et le parcours épique de cette héritière de Gandhi.

Lire la suite
19,00 €

Lettre à un paysan sur le vaste merdier qu'est devenue l'agriculture l'agriculture

Dans cette lettre à un paysan de 90 ans, Fabrice Nicolino revient, avec la verve, la précision et la limpidité qu’on lui connaît, sur les révolutions qui ont ébranlé l’agriculture : la standardisation à outrance et la mécanisation des cultures et de l’élevage, l’utilisation des pesticides et des engrais, l’influence grandissante des ingénieurs agronomes, le remembrement des terres, la limitation des semences, la mise de l’agriculture au service de l’industrialisation. Et aujourd’hui, le braquage des terres à l’étranger pour pallier le manque de surface agricole.Il déplore ces « commandos français venus de l’Inra, de la recherche, de la haute administration, du syndicalisme paysan officiel » qui, « enivrés d’Amérique », ont sauté « sur les campagnes, fusillant sans jugement quelques millions de paysans », « enfermant à triple tour veaux, vaches et cochons, inondant les champs de nouvelles molécules chimiques, et finissant la journée en se tapant dans le dos de contentement. » Reste aujourd’hui une question : « Ce qui a été fait peut-il être défait ? Oui, jurent quelques siphonnés, dont je suis, écrit-il. (…) Mon vieux Raymond, (…) ne me dis surtout pas que tu ne regrettes rien. Moi, si. Une autre histoire était possible. Un autre monde reste à construire. » Dans ce texte percutant, Fabrice Nicolino nous bouscule et appelle à retrouver la raison. Fabrice Nicolino — Les Echappés — 123 pages

Lire la suite
Ouvrages militants - Lettre à un paysan sur le vaste merdier qu'est devenue l'agriculture l'agriculture
13,90 €

Semences de Tromperies

Jeffrey M. Smith, Editions Myoho. 239 pages.Semences de Tromperies révèle comment les manipulations de l’industrie agro-chimique et la collusion politique — et non une science solide — ont imposé les produits génétiquement modifiés dans notre alimentation. Semences de Tromperies permet de lever les doutes quant à la sécurité des aliments transgéniques.

Lire la suite
Ouvrages militants - Semences de Tromperies
17,00 €

Semences hors-la-loi

La biodiversité confisquée !Depuis les débuts de l’ère industrielle, l’agriculture s’est engagée dans un processus de destruction de la biodiversité : plus de 90 % des variétés utilisées traditionnellement par les paysans, à l’échelle de la planète, ont déjà disparu de nos champs et de nos assiettes. Pendant que les vestiges de cette diversité étaient stockés dans des banques de gènes réfrigérées à l’usage de l’industrie semencière, les variétés traditionnelles, jugées insuffisamment uniformes, étaient rendues illégales, laissant ainsi la place aux variétés modernes, seules autorisées à la vente et désormais protégées par des droits de propriété intellectuelle. Les poursuites judiciaires lancées contre l’association Kokopelli, qui conserve et distribue une vaste collection de variétés traditionnelles, ont illustré ces sombres développements. À l’heure où se profile une réforme de la législation européenne sur le commerce des semences, ce livre fait la lumière sur un arsenal législatif complexe et nous appelle à une prise de conscience. Car derrière les semences, premier maillon de la chaîne alimentaire, les enjeux sont nombreux : survie du monde paysan, espoir d’une agriculture durable, qualité de l’alimentation, mais aussi survivance d’un patrimoine commun, rempart contre l’appropriation de tout le vivant. Blanche Magarinos-Rey — Editions Alternatives — 156 pages — Collection “Manifestô”

Lire la suite
17,00 €
CHRONOPOST 24H
COLISSIMO 48 À 72H
Paiement sécurisé
Semences libres de droits et reproductibles
Origine biologique certifiée