Semeur de Vie depuis 1999 !


Semences potagères et aromatiques Bios, libres de droit et reproductibles (non-hybrides F1 et non-OGM)


Newsletter de Kokopelli

Calendrier de semis

Contact

Rechercher sur le Site

~ Votre Panier est vide ~

Accéder au Panier

Association Kokopelli
au Costa Rica

À la suite de nombreux allers-retours et de beaucoup de patience avec la bureaucratie locale, nous avons le plaisir de vous annoncer l’officialisation de l’Association Kokopelli au Costa Rica avec 8 ensemenceuses et ensemenceurs dans le bureau légal et de nombreux joueurs de flute incognitos.

Eric et Nathalie. Nathalie et Eric.

Consolidation de la base opérationnellesommaire

Après de longs mois de construction, nous sommes sur le point d’emménager en lisière de forêt protégée, sur un hectare de terres fertiles bordées d’un ruisseau et de ses arbres centenaires. Nous venons de terminer notre maison de bambou et de terre… seules les tuiles restent à poser dès que nous rentrerons en période sèche. Une extension pour le bureau, la terrasse, le four à pain et le séchoir solaire sera réalisée début 2012. Proche du ruisseau, une structure hexagonale sur pilotis peut recevoir les volontaires et permet d’organiser de petits ateliers de 6-8 personnes, avec prochainement un tour de potier. Une grande structure plus légère est en projet pour recevoir des groupes de 25 personnes. Une réserve d’eau de 36 000 litres va permettre plus de flexibilité et de diversité de cultures durant la période sèche.

Maison d’Eric et Nathalie en terre crue et bambou. Maison d’Eric et Nathalie en terre crue et bambou.

Ce site, à 10 minutes du centre d’Atenas, a 900 m d’altitude, jouit d’un climat considéré comme l’un des meilleurs du monde (National Geographic). Cette terre a la vocation d’accueillir et d’inspirer les innovations écologiques et le bon sens paysans des petites fermes autonomes. Sur cette base opérationnelle, nous programmons en janvier et en février, durant 5 week-ends, des ateliers pour les paysans locaux ayant perdu la culture de leurs potagers au détriment de la monoculture de café. Préparation des sols, création de compost, développement de micro-organismes de montagne, reproduction et préservation de semences sont au programme.

Nous développons en priorité les arbres fruitiers avec une spéciale dédicace aux bananes, à travers une dizaine d’espèces identifiées. Aussi nous avons planté des grenades royales, des ananas, des papayes, des pitahayas – cactus aux fruits antioxydants — et des plantes comestibles comme la chaya, le chiquisquil, le katuk, les amarantes, la yuka, les fleurs d’itabo, la canne a sucre, la stevia, la noix de sacha inchi, les épinards sauvages, le gingembre, le curcuma, les moutardes et roquettes…

Une petite serre de bambou d’environ 70 m2 sera également mise en place en fin d’année afin de reproduire quelques espèces plus sensibles et diverses plantes médicinales.

AMAPsommaire

Après deux ans d’ensemencement dans le sud du pays, au Venezuela et en Colombie, nous relançons a Atenas, depuis mars, le groupe Vida organica – vie biologique —, cette fois-ci d’avantage inspiré des AMAP Françaises. Nous avons actuellement une vingtaine de paniers de fruits et légumes chaque semaine ; l’engagement des consommateurs se met en place doucement. L’objectif à moyen terme est de démontrer aux producteurs locaux qu’il existe une demande justifiant de s’intéresser davantage à la production bio.

Nous sommes convaincus que la vente directe du producteur au consommateur est une clé du changement, encore méconnue au Costa Rica. Sur les marchés, ce sont souvent des intermédiaires et non des producteurs qui vendent. Alors peu importe les intoxications synthétiques de la plante lors de sa croissance et bienvenue à la chimie accélératrice pour que les fruits soient mûrs le jour de la vente !

Aussi, nous commençons à travailler, au niveau national, pour organiser la localisation et la commercialisation des petits producteurs sur des espèces moins commerciales avec des graines anciennes.

Méliponessommaire

Après cette année riche de formations en apiculture en France nous vous partageons un avant-goût de notre rapprochement avec certaines des pollinisatrices locales, les Melipones.

Ces abeilles sans dards des tropiques, dont une soixante d’espèces sur 300 sont identifiées au Costa Rica, nous réservent de nombreuses surprises… Johnny et Eduardo forment un binôme avec une expertise rare.

De par leur proximité sur Atenas, nous serons heureux d’approfondir le sujet dans les mois à venir… Voilà une occasion de mobiliser Maurice Chaudière pour un échange d’expertises et de sagesse sur nos grandes partenaires de la fertilité.

Dynamique localesommaire

La collaboration active avec les jeunes ensemenceurs continue à travers le centre d’agriculture biologique de l’INA (Institut National d’Apprentissage) de Cartago et certaines fermes voisines avec leurs Centres Communautaires de Protection des Semences Paysannes, ainsi que présenté dans l’article de la revue n°3.

Maison d’Eric et Nathalie en terre crue et bambou. Roderick lors d’une animation pédagogique
sur le jardin écologique.

Les formations données auprès des réseaux de coopératives de femmes et de communautés rurales, avec des techniques comme l’agriculture bio intensive (de John Jeavons) et biodynamique continuent de rencontrer un intérêt croissant au niveau national.

Les actions d’information à l’Université du Costa Rica et les mobilisations dans la rue viennent renforcer les messages et les équipes (campagne nationale contre la pulvérisation d’agrovénéneux).

L’intégration avec les réseaux d’Amérique centrale et d’Amérique latine se renforce, les fournisseurs de semences bios sont difficilement identifiables, mais la volonté de rencontrer une indépendance est marquée !

Communication et supportssommaire

Nous sommes finalement arrivés à gérer le format des prises de vue des ateliers de formation donnés par Dominique Guillet début 2010, ils sont sur 19 DVD… Il ne reste plus qu’à gérer le montage afin de bénéficier d’un support facilement reproductible pour une diffusion massive et accessible à tous.

Aussi, nous sommes en cours de traduction des PowerPoint de Stéphane Fayon, qui après avoir été traduits de l’anglais au français par des volontaires d’Auroville et Dominique Guillet, vont nous permettre de compléter nos supports de formation et d’information en espagnol.

Nous avons également participé, avec Blanche Magarinos-Rey, à une émission TV sur canal 42 touchant plus de 50 000 auditeurs, dans le cadre d’un cycle d’interventions sur la souveraineté alimentaire. Ils nous sollicitent vivement pour approfondir le sujet…

La traduction de l’ouvrage de Dominique Guillet « Semences de Kokopelli » avance avec l’aide continue de Maïra et de François.

Evènements-Rencontressommaire

Après avoir participé à différentes manifestations sur Atenas et une journée au lycée français de San Jose avec ses 900 étudiants, nous constatons l’intérêt grandissant des jeunes pour l’agriculture familiale et urbaine.

Nous préparons le Festival régional de la Semence le 10 décembre, au marché bio de San Jose, jour de pleine lune. Un grand tipi de plus de 10 mètres accueillera notre autel de semences.

Nous recevrons des agriculteurs de tout le pays pour une rencontre-troc de semences et officialiserons à cette occasion la marque « Kokopelli America Latina », sa plateforme de vente, de formation et d’information.

Nous proposerons un modèle d’abondance basé sur l’engagement, autour du partage des semences reproductibles, facilitant la solidarité et l’intégration des individus, à savoir :

  • Soit j’achète mes semences, car je ne peux pas m’engager dans le processus démultipliant la prospérité pour le moment.
  • Soit je suis formé et reçois des semences gratuitement, car je m’engage dans l’année :
    • À redonner, une fois, le double des semences qui m’ont été offertes.
    • À former deux amis sur les techniques de reproduction et de préservation qui m’ont été transmises.

Merci aux nombreux lecteurs nous ayant montré leur intérêt pour la caravane d’ensemencement que nous avions évoquée lors du numéro précédent. L’idée prend forme, le projet se précise, le budget s’affine, les partenaires apparaissent…

Article rédigé par :
Éric SÉMEILLON
eric@kokopelli-semences.fr

Ce site est une création de Étienne Samson, de Ananda Guillet avec l'aide d'Ivan Thé pour la mise en page des articles  ~ Contactez un Webmaster ~